Ouate de cellulose

L’ouate de cellulose, une solution d’isolation écologique

Utilisée depuis plus de 70 ans, essentiellement dans les pays d’Amérique du Nord, la ouate de cellulose est l’isolant qui présente le meilleur rapport qualité-écologie-prix. Pour ceux qui veulent opter pour une solution d’isolation respectueuse de l’environnement, choisir la ouate de cellulose est tout à fait recommandé. Cette matière végétale à la fois naturelle et écologique est composée à 88 % de papiers recyclés et de 12 % de sel de bore. Débarrassé de ses fibres cassantes, le papier est floconné avant d’être mélangé avec du sel de bore. Le processus de fabrication ne demande pas beaucoup d’énergie grise. Parmi les différents types d’isolants, la ouate de cellulose est celui qui nécessite le moins d’énergie dans sa fabrication. La ouate de cellulose est un isolant issu du recyclage qui peut être facilement recyclé. Lors des grands travaux de rénovation, elle peut être récupérée sans problème et n’émet pas de corps organiques volatiles même sous l’effet de la chaleur. A préciser que la ouate de cellulose est dépourvue de fibres de roche, de fibres de verre, d’aldéhydes, d’adjuvants toxiques et d’amiante.

 

Qualités de la ouate de cellulose

En choisissant la ouate de cellulose comme isolant, l’on est sûr de faire un choix écologique. Grâce à son origine naturelle et sa faible consommation en énergie, la ouate de cellulose s’inscrit dans une démarche durable. Bien que cette qualité doive déjà motiver le choix de ceux qui se tournent vers cette solution d’isolation, les avantages qu’offre cette matière ne s’arrêtent pas là. En effet, la ouate de cellulose est aussi très performante en termes d’isolations phonique et thermique. Elle présente un coefficient d’étanchéité à l’air et de déphasage très performant. Si la chaleur met généralement 2 heures pour traverser les autres types d’isolants, la ouate de cellulose quintuple la mise en présentant un temps de déphasage thermique entre 10 à 12 heures. L’on entend par déphasage thermique l’échange thermique entre l’extérieur et l’intérieur d’une maison. Pour cette raison, la ouate de cellulose offre plus de confort que les isolants classiques. Elle amortit également les différentes sortes de bruits : bruits d’impacts, ondes sonores, bruits aériens ou bruits de voisinage. La ouate de cellulose résiste également au feu et au développement de micro-organismes. Grâce à sa propriété antifongique et répulsive pour les rongeurs, elle éloigne les origines de dégâts majeurs dans les maisons. Enfin, la ouate de cellulose n’est pas irritante et ne pique pas. Par ailleurs, son prix est très abordable, entre seulement 20 et 50 € le mètre carré.

 

La pose de la ouate de cellulose

La ouate de cellulose aide beaucoup les propriétaires qui veulent isoler leurs combles. Plus légère et plus souple, elle peut être répartie de façon homogène dans les moindres recoins susceptibles de contenir des ponts phoniques ou thermiques. L’on distingue trois façons de poser la ouate de cellulose : la pose à la machine à souffler, la projection en cloison et l’épandage manuel. La première consiste à disperser la matière avec un appareil spécial qui utilise le soufflage. La seconde utilise la pression. Toutefois, la ouate de cellulose doit être posée encore humide si l’on opte pour cette deuxième technique de pose. La dernière méthode est l’épandage manuel. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à éparpiller la ouate sur la zone à isoler avec la main ou encore avec un râteau. 

 

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !